Achat Immobilier,  Courtier

Checklist des éléments à vérifier avant d’acheter un bien immobilier

Vous y êtes, vous allez enfin pouvoir concrétiser votre rêve, celui d’investir dans l’immobilier. Peut-être avez-vous déjà fouillé et trouvé le bien sûr lequel vous allez investir. Vous pouvez acheter sur un coup de cœur, mais l’idéal est de prendre votre temps pour bien analyser les moindres détails afin d’éviter toute déception une fois le contrat signé. Pour cela, voici une checklist de quelques éléments à regarder de près avant de signer votre contrat de vente si vous investissez dans l’immobilier.

L’environnement du bien

L’environnement du bien immobilier que vous espérez acquérir est un critère très important à regarder de très près. En effet, la proximité des transports en commun, des commerces, éventuellement des écoles, sont autant d’éléments qui constituent le charme d’un site et lui donne de la valeur. Visitez donc les lieux et inspectez les bâtiments environnants.

Dans le même ordre d’idée, vous devez vous intéresser de près aux éventuels projets d’urbanisme dans le quartier ou dans la ville où se trouve le bien que vous souhaitez acquérir. Cette démarche vous permettra entre autres de vous renseigner auprès de votre agence immobilière pour savoir si des immeubles sont en projet de construction dans votre environnement immédiat, ou s’il en a qui seront démolis.

Les réseaux

Avant d’acheter votre maison ou votre appartement, l’une des choses importantes à vérifier est l’état du réseau d’électricité, d’eau et éventuellement de gaz. Ainsi, assurez-vous de pouvoir profiter d’eau potable, mais également que le chauffage et le système d’eau chaude sont fonctionnels. Vous chercherez également à savoir où se trouvent les regards, les fosses septiques, ainsi que les dates de vidanges. Si vous êtes tombé sous le charme d’un bien immobilier vieux de plus de 15 ans, vous pouvez demander un diagnostic électrique.

La toiture

Les éventuels soucis que vous pourriez avoir plus tard avec votre toiture dépendent du type de toiture du logement. Idéalement, faites-vous assister par un professionnel pour inspecter la toiture du logement. Si vous en avez la possibilité, vous devez jeter un coup d’œil dans les combles pour vous assurer de l’état de la charpente en bois s’il y en a.

L’isolation thermique et phonique

L’isolation thermique et l’isolation phonique de votre futur bien immobilier sont deux éléments très importants qui doivent retenir votre attention. Une bonne méthode pour avoir une idée sur la qualité de l’isolation thermique du logement est de demander à voir les factures de gaz et d’électricité durant l’hiver. Un professionnel pourra vous aider à bien apprécier la qualité des installations, les portes, les fenêtres, et tout autre vitrage.

Le gros œuvre

Avant de signer votre contrat d’achat, pensez à sortir votre loupe et inspecter les murs du bâtiment. En effet, il se peut que des fissures existent dans les murs, et si c’est le cas, vous devez chercher en savoir les causes, et éventuellement combien vous couteront les réparations afin d’en tenir compte dans vos négociations. De la même manière, si vous envisagez de nouvelles ouvertures dans les murs, c’est le moment de vous assurer que cela est possible effectivement.

Le second œuvre

Il s’agit pour vous, en tant qu’acquéreur, d’inspecter le bâtiment entre autres :

  • L’état du revêtement extérieur : il protège la maison et le refaire vous coutera cher ;
  • L’état de la cheminée : si possible demandez à en voir les factures d’entretien ;
  • L’étanchéité : recherchez les traces d’humidité, les moisissures, etc.
  • L’état de la menuiserie extérieure : faites inspecter les différents vitrages ;
  • L’aération du bâtiment : une bonne aération limite les problèmes liés à l’humidité.

Les charges et taxes immobilières

Lorsque vous achetez un bien immobilier, il y a des impôts et taxes dont vous devenez redevables, par exemple la taxe foncière et la taxe d’habitation qui sont calculées en fonction de l’état du bâtiment.

Dans le cas où le bien que vous achetez est un appartement, vous devrez également supporter les charges de copropriété. Toutefois, si des travaux étaient prévus avant la signature de votre contrat de vente, ils restent à la charge de l’ancien propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *